Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 14:35

Il faut déjà que tu comprennes quelque chose avant de lire cette article, je suis atteinte de flemingite aigue. Je voudrais écrire quelque chose mais à chaque fois sans succès, et je traîne l'oeil berné et le slim acerbé en lisant Grazia sur mon lit, et en regardant le bouton "écrire un article" comme un démon en couche culotte winnie. Donc bon, ce que je vais t'envoyer, je sais pas si ça va être du pudding mais t'va faire avec, puisque aujourd'hui fallait bien que je célèbre quelque chose.

DEMAIN ON PASSE A UNE AUTRE ANNEE!

Youhhh conffettis et champomi.

DSCN8837.JPG

(photo by moi, je précise)(raight)

Donc fallait pas que je laisse passer ça, car comme tu le sais cher ouistiti, le blog vit  avec l'air du temps, est à la page quoi. FRAICHEUR (swaggyswaggy).

Donc bon, cher 2012, je t'ai bien aimé tu sais. 2012, 2012... Je sais pas trop ce qui m'a marqué en 2012 en fait, ça été ce que j'appelle une année banale.

En fait non, 2012 a été une année un peu particulière puisque j'ai commencé à bloguer.

je vais pas vous faire le discours de "j'ai découvert des gens trop bien adorables et bloguer c'est trop la classe swagggy", parce que en fait je crois que vous le savez déjà.

J'ai commencé à bloguer un après-midi où je m'ennuyais, en janvier, je postais quatre articles par jour, nullissimes, puis après silence radio pendant deux semaines, puis un article, puis silence, puis aucune visite. J'été découragé, je me dégoûtais moi même de ce que j'écrivais tellement c'était naze, alors j'ais fait un break. Puis après j'ai un peu recommencé, j'avais deux visites par jour, j'étais FIERE.

Puis j'ai arrêté.

Puis j'ai découvert Hellocoton, en mai, et c'est là que j'ai commencer à bloguer, que le blog a commencé à vivre. J'avais des abonnées, des lectrices qui me lisaient, qui me laissaient des commentaires. Y'en a qui sont partis, d'autres qui sont arrivés, d'autres qui sont resté et qui me suivent depuis ...Voila quoi.

Le blog a commencé à se forger, un design, une personnalité , un style, et sans vous rien de tout cela n'aurait existé, puisque j'ai failli jeté l'éponge plusieurs fois.

Pour moi le blog à été créer en mai 2012. Pour faire simple.

J'ai 204 abonnées sur Hellocoton, j'ai découvert des gens trop trop trop sympa, des blogs superbes. J'ai encore plus exploité mon désir d'écrire, je me suis découverte une passion pour les cosmétiques. J'ai appris plein de nouveaux mots, j'ai appris à faire pleins de choses, je suis devenu accro à mon ordi (ouuhhh pas bien), je me suis amélioré en photo, j'ai appris à me dépatouiller en gribouillage avec une souris naine...

RSCN8842.JPG

(re by moi)

Bref.

-2012 on va dire que c'était l'année du blogging.

-C'était aussi l'année où j'ai mit mes bagues. (ugluy betty powa)

-L'année où l'on devait mourir

-L'année où j'ai appris à faire un trait d'eye-liner

-L'année où j'ai appris à faire un chignon bun

-L'année où j'ai commencé à me vernis les ongles

-L'année où j'ai appris à faire des pancakes

-L'année où j'ai appris ce qu'était un swatch, une revue, un haul, du stamping, un dooting-tool, du making tape (plam en désordre la cocotte). J'ai aussi appris qu'il existait des pinceaux différents...BREF

Bon, j'ai encore pleins de trucs comme ça, mais je sais pas trop si ça t'intéresse,
Donc je vais faire dans l'originale: Merci.

Ah en fait je l'ai fait le 'tit discours là, je suis incorrigible hein.

PAS TAPER

 

Sur ce, les gens, pancarte de bonne année, confettis à paillettes et puis aussi du champomi dans une coupe en plastique, bonne année, bonne santé, bonne machin-é

 

Miss petits mots

Repost 0
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 18:05

Aujourd'hui je reviens avec deux tags sympas.

Le second qui est d'actu, parce que c'est NOWEEELLL aujourd'hui!

et le premier plus dans le thème du blog, c'est à dire la beauté et les chiffons.

(je me mélange les papattes là)

et puis ça fait un bout de temps que j'ai pas fait de tag, et je trouve ça sympa comme ça tu racontes ta vie (et j'aime bien raconter ma vie. D'ailleurs ce midi j'ai bouffé du poulet)

Tag beauté

Maquillageoeil6

Fard à joue ou poudre bronzante:

Eh bien je n'ai jamais utilisé de poudre bronzante, n'empêche ça me ferait du bien vu ma face de bonhomme de neige, donc je dirais blush, mais j'en mets pas souvent (faut pas pousser gertrudo dans la pizzeria!)

Gloss ou rouge à lèvres:

Rouge à lèvres, a condition qu'il soit discret, parce que le rouge sur moi, bah parapépéticienne powa (ou parapépiticienne. bref) vu mon âge. Et puis le gloss ça colle et tout, c'est un 'tit peu énervant et ça me chauffe la caboche.

Eye-liner ou mascara:

J'adore les deux, mais il m'arrive de sortir sans mascara (ohhh quelle calomnie!)(nan parce que y'en a qui peuvent pas vivre sans leur mascara)(bah ouais ça peut se comprendre)(imagine t'as des cils de la taille d'un balai nain, et bah le mascara c'est ton BFF) car j'ai des ils assez fournis, et l'eye-liner ça change vraiment le regard. Donc match nul.

Fond de teint ou correcteur/anti-cernes:

J'utilise du fond de teint très rarement, et pour des occasions spéciales, vu que j'ai la chance d'avoir une peau assez cool. Donc je dirais anti-cernes, parce que le matin quand je me lève avec ma tronche de chacal, l'anti-cernes est mon BFF, et puis je peux cacher quelques petites imperfections avec.

Fard à paupière neutre ou couleur:

Eh bien j'adore faire un make up avec beaucoup de couleurs, mais je ne porte du fard à paupières que pendant les occasions spéciales (ahem), et j'en profite pour ne SURTOUT pas porter du neutre, ça serait gâcher l'opportunité de bien me pinturlurer.

Fard à paupières préssé ou pigment:

Je dirais préssé, parce que pigment j'ai jamais testé, mais ça a l'air un peu galère à utiliser, et puis j'ai que des fards préssé, c'est mes potes.

Pinceaux ou beauty blender:

Beauty quoi? bah ch'ais pas trop ce que c'est et j'ai jamais testé (j'ai testé presque rien dans ma pauvre petite vie j'ai l'impression), donc pinceaux!

 

OnglesDSCN8609

O.P.I ou essie?

Je n'ai jamais testé essie (bon, que je fasse ce tag ne sert à rien j'ai l'impression, puis j'men fous, je vie ma life), et j'adore O.P.I, donc... O.P.I (mais quel surprise!)

long ou court:

je vais vous paraître étrange (ne fuyez pas) , mais comme je fait de la guitare, je dois avoir la main gauche ongles courts, et la main droite ongles longs. Donc les deux (c'est pratique d'avoir deux mains)

résine ou gel:

nan mais je suis pas artificielle, moi c'est du vrai, du nature, 100% bio ma keratine ongulaire!

couleurs vives ou sombres:

ça va dépendre de mon humeur. je devrais instaurer un code couleur ongulaire, comme ça , les gens sauront quelle est mon humeur du jour. Mais je dirais plutôt vives.

avec ou sans dessins:

souvent sans, parce que je suis une pas doué de la vie.

 

Corpsimages e

Parfum ou body splash:

Parfum! Loverdose, my love (c'est mon parfum si vous savez pas)

Lotion ou beurre:

Je dirais beurre, j'adore les beurres, c'est trop drôle (bon ok, drôle n'est pas l'adjectif qui convient)

gel douche ou savon:

J'aime bien les deux, mais ce qui me sert de mère (maminette, si tu me lit, dédicace) n'achète presque QUE des savons, la petite fourbine.

Lush ou the body shop:

Je suis une lusherienne (cest à dire une meuf fan de lush) , donc lush, même si c'est plus cher que The Body Shop

 

Mode6a00d8341c70ab53ef0120a5f0ada2970b-320wi

jean ou pantalon:

jean, j'ai aucun pantalon, j'ai que des jeans, je suis une jean-addict, boyfriend, skinny, slim, j'en ais pleins!

manche longue ou courte:

bah en ce moment c'est longue, parce que imagines je suis au pôle nord, je vais pas me balader avec des manches courtes, et si je suis au sahara, je vais pas me balader avec des manches longues. Mais je préfères les manches courtes (parce que tout mes tee shirts canon ont des manches courtes)

dos nu ou décolletté:

OUahhhh l'amigo, on se calme! Je n'ai aucun truc à dos nu, et mes décollettés sont tout petits (et heureusement, manque plus que le rouge à lèvres) donc décolleté.

robe ou jupe:

eh bien j'en met presque jamais, je dois avoir une juper en laine et deux jupes en jean, et une dizaine de robes. Et je met plus souvent des robes. Donc robe.

tong ou spartiates:

écoute l'amigo, au brésil c'est les rois de la tong, et j'ai du sang brésilien, alors tong! et puis les spartiates...c'est pas mon choubaka

foulard ou chapeau:

j'adore les chapeaux, mais je porte plus souvent des foulards et des écharpes, donc foulard!

talon plat ou haut:

pour moi c'est plat, mais quand ch'erais grande j'essaierais les hauts. parce que c'est trop jolie.

petite ou grosse boucle d'oreilles:

comme j'ai deux "trous" sur mon lobe d'oreille, au premier trou je mets des grosses, mais pas grossières, et au deuxième des toutes discrètes, assez petites.

collier ou bracelet:

collier, parce que j'ai un poignet de Gollum nain et que sur la terre 2 bracelets doivent m'aller, ceux qu'on accroche au poignet des bébé a la naissance, et un qui doit exister.

HetM ou Forever 21:

HetM! j'adore , ils ont des pantalons et des tee shirts trop beaux, mais aussi des vernis pas cher et bien paillettés, et puis des sous-vêtements, des accessoires...bref une petite mine d'émeraude!

 

cheveuxRSCN8767.JPG

bouclé ou lisse?

les miens sont ondulés et assez volumineux, mais je me les lisse de temps en temps, et je dois avouer que c'est assez pratique (du genre j'ai pas des noeuds toute les deux secondes)

chignon ou queue de cheval:

eh bien... les deux! mais je préfère les chignons (bon ok pas les deux) parce qu'on peut en faire de plusieurs sortes, c'est plus libre.

laque ou gel:

are you kidding with my face? je ne met JAMAIS de gel (c'est mon frerot) , et la laque... jamais.

long ou court:

longs, parce que courts on dirait une gamine de 5 cinq ans sur moi.

avec ou sans frange:

longue mèche sur le cotè, et de toute façon ça frise, donc une frange droite ça aurait été disco party mouton!

 

Le tag de l'hiver

ça c'est Clara qui m'a tagué. Clara c'est une copine bloguetesque, elle tiens un blog trop kioul de la mort qui tue, et je suis toujours morte de rire devant ses articles. et j'aime bien pourrir son mur HC de phrases débiles. BIG UP SISTA

noel.jpg

Si Noël était...

1. Une gourmandise ? je dirais un chocolat. euh à quoi je sais pas.orange peut etre?

2. Une musique ? Let it snow - Dean Martin 

3. Une odeur ? L'odeur du chocolat à l'orange, du roti et des aiguilles de sapin.

4. Un film ? les vieux films américains qui passent tout le temps pendat les vacances de noel

5. Un souvenir d'enfance ? pas de souvenir en particulier, juste de la joie et de l'excitation. Ah si maintenant un souvenir me reviens!: je devais avoir 6-7 ans, et j'attendais le père noel dans mon salon. Je m'étais instalé sur le canapé, et le sapin était au dessus de moi (on accrochait le sapin au plafond. no comment) quand tout du'un coup, une aiguille tomba dans mon oeil. je commença a frotter mes yeux, et cela me fit dormir, et je vis pas le père noel. FIN 

6. Une décoration ? une guirlande multicolore et toute lumineuse

7. Une tradition ? chanter des chansons, a table, devant le sapin, qu'importe

8. Un truc kitsch ?le petit père noel tout doré et en toc, qui est sur mon bureau

9. Une couleur ? Le rouge et le vert

10. Un cadeau inoubliable lorsque tu étais enfant ? Mon lecteur MP3 (qui a rendu l'âme. paix, amen.), je l'ai reçu quand j'avais 7 ans, et c'est grace à lui que j'ai su que le père noel n'existait pas (ok c'est pas hyper réjouissant). Bon alors mon chat en peluche qui marchait quand on le tirait par sa laisse.

11. Une nuance de vernis à ongles ? Du doré, du beige et du vert sapin.

12. Un sachet de thé ? un thé asse fort et corsé, et surtout bien parfumé

13. Une émotion ? L'excitation 

14. Un souhait ? Que tout se passe à merveille, avoir plein de cadeaux, et bien manger 

15. Une idée cadeau ? tout ce qui a dans mon immense wishlist

16. Une ambiance ? une grande table, des rires et la guirlande du sapin qui clignote

17. Un met ? Un roti de biche et des pommes roties

18. Un vêtement ? un pull jacquard

19. Une matière, un tissu ? de la laine

20. Un rêve ? la paix, le bonheur. ouais bon.

21. Un miracle ? que mes amis viennent sonner à ma porte , qu'on fasse une méga fiesta, que les lutins se ramènent, et qu'il neige.

22. Un objet vintage ? Un vieux porte-bougie en bois

23. Un avenir ? Que ce soit...en fait je sais pas trop

24. Une image ? la ville dissimumlé sous la neige, le noel de mes 6 ans

 

Voilà, la séquence tag est terminé, je tag tout le monde qui lit cet article (la malédiction MOUAHHHHHH), bref, faites le si vous voulez, éclatez vous, balancez des pierres (parce que il y apas de neige) envoyez moi vos cadeaux, ENJOY

 

Miss petits mots

Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 19:46

On était en arts plastiques.

Il était 12:12.

Le 12/12/12/12:12, plus exactement.

On se regardait solennellement en se disant que ce serait la dernière fois de nos vies qu'une chose comme ça allait arriver.

On cherchait dans cette minute quelque chose d'extraordinaire.

Mais il n'y avait rien.

Il ne s'est rien passé.

Pas une explosion de comètes ou une pluie de kinders.

C'était comme d'habitude.

Alors on a rigolé et on est retourné à nos gribouillages.

On parlait d'une voie vive et clair, avec des petits rires par ci par là. Comme d'habitude.

Et là, C. a regardé son portable.

C. a regardé son portable. Il a arrêté de rire. Son visage s'est fermé. Comme celles des personnes qui apprennent un truc grave, ou alors la tête des adultes dans les films américains, quand elles apprennent que elles ont payés leurs factures en retard et seront expulsés de leurs maisons.

Un peu comme ça.

Là on a arrêté de rire. On lui a demandé ce qui se passait.

Il a soupiré, avec un air grave, comme dans les films américains quand le personnage va dire un truc horrible du genre "les aliens ont prit le laboratoire en otage."

Mais il a pas dit ça.

il nous a dit ça:"Le père de K. est mort. Ce matin".

Le-père-de-K-est-mort-ce-matin.

Quel mot horrible et tranchant que le mot "mort".

C'était trop fort, trop profond, trop violent.

Et il l'a employé avec une dureté inébranlable.

J'ai baissé les yeux.

"Mort". Non ce n'est pas possible.

triste.jpg

On s'est tous regardé, et comme des idiots on a demandé si c'était une blague.

C. s'est énervé, s'est levé, et a dit que les gens qui faisaient des blagues comme ça étaient de beaux imbéciles. On s'est excusé et D. a fondu en larmes.

D. est la meilleure amie de K. , sa soeur de l'âme, un bidule dans le genre.

 


K. c'est une de mes amies. On se connaît depuis 4 ans. On est assez proches et j'arrive tout le temps à la faire rire, et des fois j'ai l'impression que son regard trahit quelque chose un sentiment qu'elle ne veut pas dévoiler. K. est adorable mais un peu mystérieuse.

Et elle a perdu son père. Ce matin.

Ce matin.

Son père est mort.

Il est plus là. Il ne le sera plus jamais.


On a regardé D. avec le même air grave que C.

On s'est regardé.

On a secoué la tête, on a soupiré.

D. sanglotait.

La cloche a sonné, on est parti.

On répétait comme des poissons rouges "putain putain putain".

D. a versé toutes les larmes de son corps.

Je n'en pouvais plus, je les retenais ces larmes. Ces larmes de scrogneugneu, je les sentais, elles étaient dans ma gorge, et puis tout le monde regardait par terre, était abattus.

Je les ais lâchés. J'ai pleuré.

Trois de mes amis ont accourues vers moi.

Trois autres étaient derrière moi, me tenaient la main, me parlaient.

Y'en avait ils étaient encore à l'étage du haut à traîner la patte, d'autre avec D., et eux avec moi.

Ils m'ont pris dans leur bras, ils avaient les larmes aux yeux, mais ils ont essayé de me faire rire, de me faire sourire, de me faire arrêter de pleurer, de s'empêcher de pleurer en même temps.

On sentait qu'un fil nous unissait, encore plus fort que d'habitude.

Il manquait juste la petite musique mélo-dramatique, et cela aurait brossé le parfait tableau.

larmes.jpg

J'avais déjà vu le père de K., une fois. Il paraissait assez drôle et doux, mais je ne lui ais jamais parlé.

Je ne savais pas comment il était.

Si c'était un type bien ou pas.

Mais j'ai pleuré.

On a tous pleuré intérieurement, ou alors extérieuerement. On s'est pris dans les bras, on s'est consolé, on était unis, on était triste, on était abbatus.

On s'est tous dit "quand je verais mon père je lui sauterais au cou."

Parce que K. ne pourra plus jamais faire ça.

Parce que ce matin en partant du travail, il a emboutti un poteau. Et il est parti au ciel.

Et K. n'a plus de père. C'est une mort prématuré.

Il ne pourra pas la tenir par le bras le jour de son mariage, la fâcher quand elle raménera des mauvaises notes, la faire rire quand elle sera triste.

Et tout ça parce qu'il a emboutti un fichu  poteau de merde.

Et qu'il est mort sur le coup.

Et que ce matin c'était le dernière fois de sa vie qu'elle le voyait.

C'était trop tot.

Même si dans la vie on est né pour mourir, c'était trop tot.

K. n'a même pas commencé sa vie, et elle l'a commencera sans son père.


On ne peut que verser des larmes et serrer notre père.

On a laissé rouler les larmes sur nos joues, on s'est pris dans nos bras encore, on a pensé à elle. Très fort.

On a pensé aussi à notre père. Chacun de nous.

Même si c'était un acte horriblement égoiste, on a pensé à eux.

 

 

Alors K. ... j'aimerais t'envoyer tout le courage du monde, même si ça servirait à rien car ton père ne reviendra pas, c'est la triste vérité. Je pourrais t'envoyer tout les pansements du monde que ton coeur n'arrêtera pas de saigner. K. on pense à toi.

Et papa, ne part pas.

Et s'il vous plait,  vous tous. Oui vous. Prenez soin de vous.

 


Miss petits mots

Repost 0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 20:56

Aujourd'hui nous allons dériver et parler d'autre chose que de vernis et de crèmes. Car il faut savoir que le blog c'est mon p'tit endroit. Je vous déballe quelques petits morceaux de moi parfois, et ça me pèse un peu moins sur mon boum boum (mon coeur). Et j'aime bien écrire aussi...

Normalement je suis joviale, j'écris des mots inventés et je vous appelle ouistiti. je dit que je suis une pouffe et tout, je vous raconte que tel crème pénètre bien et que tel fard n'est pas poudreux.

Surtout jeune intrépide n'ai pas peur. Aujourd'hui je te parle d'un sujet sérieux. Mais n'ais pas peur du titre, hein, je suis pas anorexique, l'histoire est ambigu, et débile.En fait je sais même pas comment la définir.

Faut que j'texplique. je mesure 1m62. Je pèse 40 kilos.  mon IMC est normal et lisse comme un lustre antique. Je suis bien dans ma peau. J'ai une vie cool et tout et tout. je suis heureuse. Mais malheureusement mes cotes sont un peu trop pointus et il y a beaucoup de langues fourchés sur la planète terre.

Je m'en souviens. De ces remarques. Y'en a eu deux. Les deux m'ont marqués et sont gravés.

images-copie-9.jpg

Un jour on était à la piscine. ça puait le chlore. Mais en fait j'aime bien l'odeur du chlore. J'étais dans le groupe 2 , les nageurs normaux qui glandaient et riaient. Le groupe 3 faisaient du crawl pendant 2 heures d'affilé et le groupe 1 apprenait a faire le moulinet avec les bras et le petit chien avec les jambes. Nous on faisait une longueur de brasse, une longueur de dos crawlé, puis notre prof partait papoter et nous on sautait sur les tapis et on parlaient. Je mes souviens qu'il y a avait une fille qui était souvent seule. Moi j'étais la petite blonde avec une auréole sur la tête, entourée de sa bande d'ami(e)s et que tout le monde adorait. Elle elle était brune , fayotte, langue de vipère et tout le monde la rejetait.

Moi ça me rendait triste tout ça, que tout le monde la rejette. Alors un jour je suis allé vers elle et je lui ais demandé si elle voulait jouer avec nous sur les tapis. Elle m'a dit "Non". Un "non" sec, pas très poli et pas du tout amicale. LE "non" que t'adresse a quelqu'un que tu détestes. ça m'a déstabilisé, moi qui croyait être gentille.Qui voulait être gentille. Alors elle m'a regardé de bas en haut, m'a inspecté. J'ai souri et j'ai dit un truc du genre "bah quoi, j'ai deux nez?". Elle a froncé les sourcils, m'a regardé de haut ,et , je m'en souviendrais toute ma vie, m'a sorti:

- Nan mais tu t'es vu? T'es beaucoup trop maigre! Regarde, on dirait un bout de bois! En plus t'as même pas de forme, rien! Franchement ça fait pitié, t'es anorexique ou quoi?

Au début j'ai été interloqué, je savais pas quoi dire. Pourquoi cette remaque si méchante? C'était de la méchanceté gratuite.

Je me suis regardé. C'est vrai. Je n'avais pas beaucoup de forme. J'avais 11 ans . J'étais pas la plus grande, ni la plus petite, et quand on se cognait à mes cotes ça faisait mal.

Je l'ai regardé. Mal regardé. ça m'a blessé et je sais même pas pourquoi j'ai dit ça, c'est sorti tout seul:

-On se reverra dans 10 ans avec ton gros cul!

et puis je me suis barré et je suis allé rejoindre les tapis flottants , mes amis et leurs "il s'est passé quoi?".

Je pensais que je ne recroiserais jamais ce type de remarque et que je n'aurais pas à sortir  ma réplique "phare", que je m'étais attribué. Cela faisait 3 ans qu'on m'avait pas sorti un truc comme ça. une fois en 5ème, mon prof de sport m'avait dit que j'étais une "petite brindille", mais comme je faisais parti des plus forte en sport il a ajouté "mais forte comme un arbre". Rien de méchant, même un peu flatteur.

images-copie-10

 

La deuxième fois c'était cette année. De la part de quelqu'un dont je n'aurais jamais pu imaginer des paroles comme ça sortir de sa bouche.

C'était il y a un mois. Un peu moins peut être. Je me ssouviens bien. J'avais un collant noir et un short, j'étais chaussé de mes ballerines de python riche et je parlais à des amis. Et là elle est venu, m'a fait un sourire. C'était ma meilleure amie.Depuis la 6ème. On se parlait tout le temps et on aurait pu battre le record de la plus grande conversation téléphonique de l'histoire. On se ressemble. Physiquement du moins. Un peu.Blonde. Yeux marrons. Cheveux boulés ondulés pour moi, raides comme des piquets pour elle. On a la même taille. on était comme des soeurs. Des fois les gens nous prenait pour des jumelles, ça nous faisait rire.

Elle m'a souri, et je suis venu vers elle. Je lui ais fait la bise et un "calin teletubies" comme je les appelle. je lui ais demandé comment ça allait. on a discuté un peu . Puis elle m'a regardé.De bas en haut, de haut en bas. Puis m'a balancé:

-Tu sais je suis à côté d'une anorexique.

Au début j'ai pas compris. J'ai froncé légèrement les sourcils et je lui ais demandé qui était la personne anorexique avec laquelle elle était assise à côté en cours. Elle a froncé les sourcils et a rigolé.

-Il ya aucune anorexique dans ma classe. C'est toi l'anorexique!

Sur le moment j'ai pas trop bien compris. J'ai fait ma danse des sourcils (froncage, plissage et arquage).

-Bah oui, t'es beaucoup trop maigre, regarde toi! Regarde tse jambes!

ça m'a rappelé la 6ème. ça m'a rappelé cette fille et sa remarque débile. J'ais été vraiment triste sur le coup, et je me suis regardé. J'avais grandi, j'avais plus de "formes", je m'étais musclé.J'avais des jambes fines.

Alors je l'ai regardé, j'ai articulé des mots incompréhensibles et j'ai retenu mes larmes toute la journée.

Quand je suis arrivée chez moi, épuisée, je me suis lâcher. J'ai enfilé mon peignoir a pois multicolores, je me sus réfugié sous la couverture, je me suis mise en boule et j'ai pleuré. Pleuré. J'étais déçu et triste. Déçu de sa remarque, déçu qu'ELLE me dise ça. Et j'ai repensé à la 6ème. Et aux gens. E aux jaloux. Et aux beaux débiles qui ornaient noter planète. Et je me suis dit que la terre était constitué de beaux connards et que dans le paniers de pommes rouges se trouvaient toujours une ou deux pourrittes. Ces deux filles c'étaient les pourries.

Les anorexiques sont ce qui ont un poids normal mais qui se trouvent trop gros. Ils ne mangent plus et se font vomir. Ils sont une pale copie d'eux mêmes et traine un corps de squelette et une âme grise. Ces gens là ont un problème. Un problème dans la tête, dans la santé.Un mal-être dissimulé. une faille qui s'est reouverte, une plaie qui n'a pas été soigné.

Je souris, je vit, je mange de tout et j'adore cuisiner. Je rigole et je vis ma vie, je suis bien dans mon corps et je n'ai aucun soucis de santé.Je n'ai pas de problèmes. D'accord, je suis mince mais pas anorexique.

Alors allez vous faire voir, sales jaloux et pauvre d'esprit. Parce que des remarques comme ça, autant les garder pour soi.

Sur cette note joyeuse, je vous laisse chers ouistitis,

By,

Miss petits mots

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:00

Aujourd'hui tu vas rentrer dans le magnifique univers de mon blog. Mes petits mots. Ouais. Un article très intéressant, je te jure. Aujourd'hui ouistiti tu vas apprendre tout les SECRETS  de mon blog (petite musique de secret story).

Vous voulez tout savoir sur mon blog? Ses secrets? Ses débilités? Ses, euh, bon enfin vous voulez tout savoir? Alors lisez attentivement!

Bon, les ouistitis, j'ai eu une illumination soudaine et je me suis dit que vous faire un article sur le blog était tellement égocentrique et tellement...cool? Bref, aujourd'hui vous allez tout savoir, comment je bosse, comment je fait, tout!

DSCN6553.JPG

Alors déjà mon espace de travail. Bah j'écris mes articles bien confortablement assise sur une chaise et avec un ordi sur mon bureau. Mon bureau c'est toujours le bordel. T'y trouveras plein de crayons, de feutres, de cahier de cours; mais aussi souvent un petit rouge à lèvres ou un mascara du matin qui a été inopinément oublié dessus. Mon planning: bon, maintenant que je suis overbooké par les cours il a changé. Déjà j'ouvre ma boite mail du blog et ma boite mail d'HC (aller comprendre),ensuite j'ouvre Messenger pour discuter sur la dernière coupe de cheveux de bidule avec mes potesses et pour discuter de n'importe quoi avec mes poteaux,ensuite j'ouvre ma boite mail personnelle, ma boite mail jeux, puis ma boite mail MSN, ensuite j'ouvre hellocoton, ensuite le blog, puis après je commence à checker mes mails, je lit les articles que j'aime, si j'ai le temps je commente, car souvent je commente mais des fois je n'ai pas le temps, alors m'en voulez pas! Ensuite j'essaye d'écrire un article, je l'enregistre en brouillon des fois, ou si j'ai toute les photos je le publie. Des fois je programme des articles en avance, ce qui est vachement pratique. Sinon tu voit le coin à gauche là? Sans rien? C'est là que je fait mes photos.

 

 

 

 

 

Déjà faut savoir un truc. Je suis entouré de bêtes de compétition.

DSCN6554.JPG

 

 

Voici mon magnifique ordi. C'est un aspirone d'acer. Il beugue toutes les deux secondes, et des fois quand j'ai terminé d'écrire un article, il beugue et je doit l'éteindre et tout recommencer. Et là j'ai envie de le shooter par terre et de dire "MAIS BORDEL T ES NUL". Voilà... J'écris mes articles directement sur overblog, puis après je corrige les fautes d'orthographe, mais j'en oublie tout le temps (bah ouais c'est la vie).

 

DSCN6558.JPG

 

 

Pour mes photos, depuis un peu près deux semaines, j'utilise le coolpix S6300 de Nikon, avant j'avais le coolpix S3000 de Nikon (toujours). Franchement je l'aime beaucoup. C'est un petit numérique, avec un beau macro (de la part de la spécialiste photographe que je suis). Pour faire mes photos, j'ouvre ma fenêtre, je laisse entrer la lumière (quel poésie) je pose les machins à photographier sur le coin gauche de mon bureau, et après je prend 1000000 photos et j'en garde une. Voilà. . Pour les photos, je les coupe et j'écris dessus avec PicMonkey, un site pour modifier ses photos. mais je ne fait AUCUNE retouche. Bordel.

DSCN6557.JPG

Bref. Ensuite Pour parler de mes produits de beauté, je fouille dans ma coiffeuse En fait c'est une super armoire avec des miroirs. Voilà. Normalement j'essaye de bien la ranger.Mais là c'est le bordel. En bas à gauche ce sont mes palettes et mes poudres. Au milieu mes grands produits. A droite dans une sorte de multitudes de pots il y a: mes pinceaux, mes produits pour les yeux (eye liners,mascara, crayons...etc), mes gloss (j'en possède une dizaine. Et j'en met jamais. Il y a des gens ils collectionnent les timbres moi c'est les gloss. Bah ouais, qui a vu un timbrophile utiliser ses timbres de collection. Qui?). Et devant mes rouges à lèvres. Ensuite au premier étage, là, à gauche dans la panière blanche il y a mes produits lush. Au milieu et à droite du bordel: crèmes hydratantes, savons, démaquillants, déodorants (so sexy) et euh des trucs comme ça. Ensuite en haut à gauche il y a du coton et des coton tiges, des vernis, du dissolvant. bref des trucs ongulaires. Et en haut à droite mes parfums. Je sais c'est magnifiquement bien rangé. Merci.

 

Ensuite parlolns organisation? Je suis le genre de meuf à l'agenda qui déborde de papiers inutiles et qui court d'un endroit à un autre. J'ai un emploi du temps horrible au collège et des activités extra scolaires. Donc pour mes articles j'essaye d'en écrire dès que j'ai du temps libre, et le week end, j'en programme pour la semaine.

Ensuite pur les petits dessins magnifiques (enfin bref, passons) ils sont fait sur paint avec mon ordi naiin , ma souris et ma main tremblotante. je sais je l'ai dit 40000000000000000000000000000000000000000000000 de fois mais faut le savoir quoi.

Voilà, je crois que j'ai tout dit. On se retrouve bientôt les ouistitis,

By,

Miss petits mots

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:00

DECONNECTER L AMIGO. Voilà ce que ces foutues cartons m'ont obligé à faire. A vivre sans écran durant une semaine. J'ai essayé, j'ai réussi. En même temps j'étais obligé.

index.jpg

Une semaine sans ordi. Sans blog. Sans mail.Sans yeux qui piquent le soir. Sans actu people. Sans lecture bloguetesque...

Une semaine sans télé. Sans la nouvelle saison de masterchef. Sans séries U.S. Sans émissions de téléréalité. Sans chocolat chaud sur le canapé. Sans comédies bidons...

Une semaine sans téléphone. Sans nouvelles. Sans sonneries. Sans ami(e)s.Sans texto. Sans explosage de forfait. Sans communication...

images-copie-4.jpg

Voilà. En une semaine j'ai déconnecté, décroché, pas checker, pas geeker, pas regarder...

Alors, docteur, ça fait mal?

Et bien au début oui. Au début on peut pas faire sa routine écran de mémé bien cadré. On perd ses repères. Mais on réfléchie un peu.

Pourquoi sommes nous comme ça, si dépendants des écrans? Personnellement, je trouve que ces dernières année,s ils s'immiscent un peu dans notre vie, doucement, mais sûrement, qu'est-ce que ce sera plus tard. Hein? Plus de communication, de contact, juste des robots écrans? Non, je pense qu'il faut savoir quand c'est trop, et quand c'est assez. Il faut savoir DECCONNECTER l'amigo. C'est dure des fois, mais allez prendre un peu de soleil, et découvrir de nouvelles choses, au lieu de rester camper devant un écran, ça devrait faire du bien. Alors ce qu'il faut savoir c'est gérer.

Parce que les générations M ou Y ou I, O, P, Q..etc J'en sais rien, bref la génération de maintenant, elle sait pas trop faire quoi. Il y en a oui, d'autres non. Qui ne connaît pas un geek accro à Dofus, ou Battlefield? Qui?

Allez, je te laisse l'amigo, je vais checker mes mails.

By,

Miss petits mots

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 13:16

Vous savez le journal intime? Le cahier ou tu racontes ta vie? Qui peut être rose à plumes mais aussi tout noir? Où tu racontes que tu as écouté du Michel Polnareff parce que tu as un coup de blues, ou alors que tu as mangé des frites dégoûtantes à midi? Tu vois? Ouais? Bah moi, je sais pas du tout écrire dans ses machins. J'en possède pleins, et ils finissent toujours poussiéreux ou travestis en cahier de dessins...

images-copie-2.jpg

Mon premier journal intime était un cahier multicolore avec Babar l'éléphant, que je tenais à mes 6 ans. J'écrivais que mes frères étaient des sales égoïste doté d'un égoïsme palavreulique, et j'inventais des plans pour qu'ils se fassent fâcher. en gros le super plan était "aller dans la cuisine, puis aller dans le salon, et voilà"J'étais quelque  peu débile et insouciante à ce modeste âge. Ce journal était doté de deux clés. Toujours aussi intelligente, j'en avais mit un collé sur la couverture, et un autre dans un tiroir que j 'ai perdu. Je suis une surdoué. Pam! Quatre pages plus tard, et toutes les insultes sur mes frères débités, j'avais perdu cette envie. Je l'ai laissé prendre la poussière dans un coin, et je ne l'ai plus touché

J'en ais aussi un énorme. Grand. Enfin en taille. Avec le petit Nicolas dessus. Je devais avoir 10 ans quand je l'ai commencé. J'y racontais mes trépidantes aventures dans le sable et dans l'eau salé, ponctué de collages de coquillages et de dessins vraiment magnifiques (oui, c'est beau un barbecue violet) . Bon, en fait lui aussi je l'ai abandonné et je l'ai transformé en cahier de dessin...

Il y a aussi mon fameux cahier rouge. Enfin je sais pas si il est fameux, mais bon... Celui là je le tenais à mes débuts dans le monde périlleux du Collège. Je racontais que mes profs étaient horribles mais que la cantine était pas mal. Des choses superbement intéressantes donc. Lui aussi, pam, byby, il s'est transformé en cahier, où je dessine quelques tenues...

images-copie-3.jpg

En gros je sais pas tenir un journal intime. J'ai la flemme d'écrire ma journée, et de pester sur les gens. A chaque fois je me dit, "il faut que tu écrives, il le faut", c'est plus une obligation qu'un plaisir. Et puis, je faisais ça quand j'étais plus petite; là je trouve ça complètement Has Been (ouais, c'est ridicule de penser des choses comme ça mais bon...)

Et vous? Vous avez déjà réussi cette grande épreuve?

By,

Miss petits mots

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 16:02

Oui, je sais c'est un titre que j'ai déjà utilisé (enfin presque) cher lecteur ouistiti, mais il faut que je vous explique...je suis dans un âge difficile,ni adulte ni enfant, c'est vraiment très perturbant. Prenons l'exemple de la soirée barbecue entre amis parenteux: il y a pleins d'enfants et pleins d'adultes, jamais des gens de mon âge. Trop petite pour être prise au sérieux pour les adultes, trop grande pour les enfants.Résultat, je passe la soirée à exploser mon forfait, à la recherche de boules quiès pour lutter contre les cris de ces adorables ouistitis miniatures. En gros je passe une soirée pourri...Explication schématisé:

DSCN4784-copie-1.JPG

 

+

DSCN4783-copie-1.JPG

=

DSCN4781-copie-1.JPG

Bref, j'espère que vous avez capiché, revenons à nos chèvres...J'ai bientôt 14 ans, je ne suis ni "jeune fille", ni "petite fille", je suis "une ado"...Les gens ne savent pas comment ils doivent vous traitez, si ils doivent vous passer un verre de champagne ou de champomi (enfin, j'exagère un peu, mais c'est l'idée quoi...) , et franchement ça commence à m'énerver moi... non d'un crocodile du groenland! Quand vous piquez vos "crises", on vous dit "normale, c'est une ado", limite avec du dégoût dans la voix, pauvre de nous. D'ailleurs c'est très énervant(pour les autres), que je vous explique (les crises). A cet âge, enfin à mon âge, hein, on essaye de vaincre la dictature parentale, alors on essaye d'être rebelle. On fait des trucs que nos chers parents nous interdisent, juste pour les énerver, parce qu'on aime ça! On est des gros sadiques en fait... Toutes les lois qu'ils essayent d'instaurer au sein de leurs gouvernement, on essaye de les contourner. Claquages de porte, "ne me dit pas ce que je dois faire", et cris sont le quotidien de noter cher gouvernement parentale.

Il y a aussi le dilemme de l'enfant-adulte. Oui. Que je vous explique, c'est toujours basé sur le principe du Champomi-champagne. ON-NE-SAIT-PAS-COMMENT-VOUS-TRAITER . Et après on se sent comme des intrus, vous êtes seule pendant les soirées de vos parents, et on vous gueule dessus parce que vous êtes plus le bébé qui pleurait pour avoir des bonbons. En fait les adultes ne comprennent pas que nous (les gens de mon âge) grandissent. Je pense que c'est un problème psychologique lié à la naissance et à perdre ce qu'ils ont créer (c'est très théorique, je ne peux pas tout expliquer, hein). Mais chers parents, je dois vous dire, laissez nous vivre quoi, on se prend pour des rebelles à deux balles, ok, on croit qu'on devient libres, ok, on veut faire des trucs qu'on peut pas faire, ok, mais faut nous laisser! Chers parents, je suis sûr que vous aussi avez connu cette période douloureuse en problèmes faciaux et sociaux donc, faut capicher! Non d'un pingouin des Antilles!

Yeah, vive les ados j'dis,

P.S: ce texte ne s'applique pas à TOUT les ados. C'est le GENERAL. Capiché?

Miss petits mots Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 12:40

Hey,

je ne sais pas si vous avez déjà déménagé. Si vous avez déjà fait des cartons, si vous avez déjà tout trier, si vous avez déjà rencontré un autre "chez vous"...

images-copie-3.jpg

 Retrouver des veilles affaires, des  photos, des dessins. Des disques qu'on écoutait plus, des peluches, des carnets, des journaux intimes où l'on disait que sa pire ennemi était un poireau pourri, où l'on racontait sa dernière soirée pyjama...des cartes, d'anniversaire, de naissance, de bonne année, de joyeux noël, des invitations, des cartes de vacances...du n'importe quoi, de la poussière, des bibelots, des sculptures en pâte à sel, des gribouillages de maternelle, des bulletins de notes, des veilles cassettes des teletubbies, des origamis ratés, de l'aquarelle séché, des feutres ouverts, des feuilles pliés, des livres d'enfance, des choses oubliés, du n'importe quoi, de vieux papiers déchirés, une collection de feuilles diddle, des vieux parfums, des cahiers de C.P avec une calligraphie atroce, des tee-shirt trop petits pour nous,des carnets vierges acheté mais jamais utilisés, des crayons de couleurs, des bouts de gomme,  des herbiers d'enfance, des chansons d'été où l'on dansait, des jouets cassés...images-copie-4.jpg

On découvre un nouveau chez nous, un cocon tout frais, des murs nouveaux, une autre vue, un air différent, un écho vertigineux , un espace dégagé, sans rien, des jardins neufs, une nouvelle chambre qu'on imagine déjà décorer...

On file chez Ikea,on veut tout acheter, de la plante en pot à l'oreiller, on achète de nouveaux meubles, de nouvelles décorations, on s'imagine déjà buvant un chocolat brûlant dans notre nouveau fauteuil...

C'est ça déménager, dire au revoir à quelqu'un et bonjour à un autre, faire des cartons, les scotcher, ranger, trier, sourire, avoir des souvenirs pleins la tête, changer, regarder...

By,

Miss petits mots

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 14:56

Hey,

Je ne sais pas si vous le savez, mais là, cet été, le 10 juillet, je pars à Rio de Janeiro au Brésil pour un mois et demi! Oui! Vous vous dites "ohlala, la chance qu'elle a"! En plus j'y vais tout les ans "ohlala, je la déteste". Bref. Promis je vous posterais pleins de photos de tout et de n'importe quoi,de nourriture et de paysage, de soleil et de sable, pour que vous me détestiez bien comme il faut. images

Ahhhh le Brésil...ses belles plages, ses cocktails fruités, ses restaurant avec buffets à volonté, ses grillades qui nous chatouillent le nez, la mer bleu qui ondule comme un saphir (hum hum , excusez moi, c'est mon âme de poète qui ressort).

Mais. Car il y a toujours un Mais. Mais pour aller au Brésil, il faut prendre l'avion. Ou le bateau. Mais en bateau ça dure très longtemps. Et les personnes normales prennent l'avion. Je suis une personne normale. Je prends l'avion.

Il y a certaines personnes qui n'aiment pas l'avion. "Trop de bruit, pas confortable, nourriture dégeu ,fatigue ,stress ,pas dormir ,nul  ,ahh ,j'aime pas ,beurk l'avion..." . Mais moi bizarrement j'aime l'avion. 

J'aime le bruit qu'il fait quand il est dans les airs. J'aime le retournement de mon estomac quand on décolle. J'aime rester 10heures d'affilé éveillé en regardant des films sur ma mini télé. J'aime ouvrir mon petit repas qui est conservé dans un papier d'aluminium avec un couvercle en carton. J'aime donner à manger à mon petit frère avec une cuillère en plastique, parce qu'il est trop fatigué pour la tenir. J'aime quand tout le monde dort et que j'ouvre mindex-copie-1.jpga fenêtre pour regarder les nuages en dessous de moi. J'aime m'enrouler dans ma couverture et demander un chocolat chaud imbuvable. J'aime manger mes oeufs brouillés, et boire mon jus d'orange acide, dans ma chaise d'avion pas confortable. J'aime jouer à des jeux sur mon mini-écran. J'aime quand je prends ma trousse distribué par l'avion, que je gagne les toilettes à tâtons, et que je me recoiffe, que je me brosse les dents, que je jette de l'eau à la figure, que je fais des gargouillis, que je m'essuie avec les serviettes en papiers, que je me regarde dans la glace et que je me dise "ça y'est, on y est, on est dans l'avion . Quand tu étais en cours de maths en hiver, et que tu rêvais de cet instant là, bah t'y est là, ma veille". J'aime quand on va atterrir et qu'il fait nuit, on peut apercevoir la ville endormie, avec pleins de lumières allumés...pas si endormie que ça Rio...  J'aime quand on arrive dans l'aéroport du Brésil et qu'on va faire un tour à Duty Free, j'essaye des lunettes de soleil, et sous cette lumière, je suis horrible avec un teint digne de cruella, des cernes énormes et violettes, mais je m'en fous, j'suis à Rio. J'aime quand on arrive dans la salle images-copie-1.jpgoù les taxistes (ou taxi-mans, j'en sais rien) et les proches attendent. Si personne n'est encore arrivé, on se paye un bon jus d'orange qu'on sirote tranquillement et des pao de queijo (des pains au fromages) qu'on grignote doucement.

Voilà. J'aime l'avion, et c'est comme ça.

By,

Miss petits mots Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Déménagement

ATTENTION NOBLE PARTISAN POUFFIESQUE

Le blog a déménagé ici

a bientôt pour de nouvelles aventures

Recherche

Follow moi

 

hellocoton

bloglovin

insta

polybook

Traduction

Catégories

maquillage

ongles-copie-1.jpg

RSCN7232

revue

DSCN5091

DSCN4952

DSCN4996

DSCN5119

actualité

kik-copie-1.jpg

diy

partenariat-copie-1.jpg

Shopping et promos

ringstingsbanner

-10% avec le code: stylecard10

Tmp00003

une paire de BO hiboux offertes avec le code:FIRSTORDERSIB

 

Lamazuna:

-10% de réduction avec le code : HOTTEDENOEL

Vous z'êtes combien?

Il y a    personne(s) sur ce blog